Test matériel

LE BERTIK…

02

Décembre 2019

Mr Jan et son nouvel ami…

Il est bien difficile de s’y retrouver parmi toutes ces marques et tous les modèles quelles proposent…

Mr Jan Godffreoy, fondateur de cette marque Européenne à un jour, poussé par ces amis, à réfléchir au développement de son propre sac à dos photo, pour les photographes de la vie sauvage. Cet homme d’expérience, 25 ans dans l’industrie de l’outdoor se lance ! Lasser des fioritures inutiles et chères que proposent d’autres marques, il écoute avis, et conseils de photographes, collecte échantillons, teste sur le terrain, pour enfin donner naissance à deux superbes produits très aboutis: le Bertik et son grand frère le Boris.

Aujourd’hui je vous parle du BERTIK

MR Jan et son nouvel ami

J’ai eu au cours de mes voyages pu éprouver différents sacs à dos photo, des bleus des verts des noirs, petits, grands, confortables ou parfois peu… Ce n’est jamais évident. C’est un investissement, on à pas envi de se tromper alors on recherche le sac idéal ! Mais cela existe t-il ?

Première question qu’il faut se poser : Qu’est ce que je vais y mettre ? Faire un point du matériel que l’on souhaite emporter avec soit ! Le choix de la taille du sac dépend aussi de la taille et du nombre d’ optiques que vous possédez ! Dans mon cas : il me fallait un sac suffisamment grand pour accueillir un Canon 400mm 2.8 monté sur un EOS 5D markIII. C’est une vraie problématique vu la taille de l’ensemble, cela réduit les options.

Le Bertik possède un système pour le moins original mais terriblement pratique :

Deux compartiments modulables possédant chacun sa propre ouverture, depuis le côté dos du sac. Ca à l’air de rien dit comme ca. Mais c’est un gain de temps ! Lorsque dans la jungle j’évoluais en quête de primates, je n’avais qu’a ouvrir le côté gauche, ou j’avais choisi de loger l’ensemble 400mm + EOS 5D III. Quelques secondes suffisent pour se saisir alors du boitier!

 

rembourage dorsal

ceinture confortable

 

 

 

 

bretelles larges

 

 

 

 

clips de serrage

 

 

 

 

housse pare pluie

 

 

 

 

« Modulable à souhait »

De nombreux séparateurs (11) sont  fournis pour moduler au mieux le sac à vos besoins, et pour bien faire ces derniers sont de couleurs différentes. Ainsi il est facile de visualiser et se remémorer ce que l’on a rangé ! Mais ce n’est pas tout ! Il est également fourni de petites et moyennes sacoches au nombre de 5 (aussi de couleurs différentes), avec une face transparente pour identifier le contenu en un clin d’oeil. Equipé du même puissant Velcro vous pourrez les placer ou vous voulez à l’intérieur du sac. Pour ma part je les ai mises sur la face ouverture de chacun des compartiments pour gagner en rapidité si besoin. Le sac comporte une petite poche zippée sur le côté accueillant une housse de protection, déperlante. Sur le côté opposé une poche extensible permet de loger un accessoire.  Chacun des côtés possèdent des attaches, pratique pour emporter une gourde ou trépied par exemple.

Enfin, une poche sur le devant permet de ranger son ordinateur portable ou sa tablette. J’ai pu y glisser mon Macbook pro de 13″3, un carnet de note et mes documents de voyages par exemple. Mais attention le lourd matériel photo pourrait, par son poids, endommager ce qu’il y a à l’intérieur. Le constructeur d’ailleurs nous met bien en garde!

Concernant le portage du sac : il est assez confortable, la large ceinture du bouclage bas, permet un bon maintient sur les hanches (qui supporte le plus le poids). Un rembourrage sur le dos avec  maille permettant la circulation de l’air et limitant la transpiration est intégré avec une mousse plus épaisse au niveau des reins, augmente le confort. Les bretelles sont larges, solides et rembourrées également. Il est cousu sur chaque bretelles une sangle, type attache molle, permettant par exemple de fixer le lens carrier system !

Pour conclure, c’est un sac simple qui respire la qualité. Dans sa conception autant que dans le choix des matériaux,  rien à été fait au hasard tout est conçu pour être avant pratique et durable ! J’y aurais bien vu des sangles de serrage extérieures sur le haut et intérieures surtout, pour le transport d’un objectif lourd tel 300, 400 ou encore 500mm. Ce détail a été ajusté sur le dernier modèle le Bertik IV, avec un insert prévu pour mieux caler ce genre de lentille ! Je suis donc très positif sur ce sac à dos, made in Europe ! (En Slovaquie)